Profilage agile : quelle culture agile convient à votre organisation ?

Profilage agile : quelle culture agile convient à votre organisation ?

La culture Agile permet à l'organisation d'évoluer plus rapidement pour s'adapter à un environnement plus complexe et retenir les meilleurs talents. Le niveau d'agilité dont votre organisation a besoin dépend de la vitesse d'évolution de votre marché et du niveau de complexité mis en œuvre pour répondre aux besoins de vos clients. Nous vous proposons de définir la culture agile et de faire un profilage agile (Agile Profiling) en quatre étapes pour déterminer votre culture agile idéale.

Profilage agile

Pour déterminer quelle culture agile convient à votre organisation, nous vous invitons à suivre quatre étapes :

Étape 1 : Évaluez votre marché

Toute culture d'entreprise dépend du marché sur lequel elle opère. S'agit-il d'un marché établi de longue date où les besoins des clients sont bien connus ou d'un marché en croissance dans lequel les clients eux-mêmes ne savent pas encore ce qu'ils veulent ? Dans un marché en pleine évolution, la capacité d'évolution de votre organisation doit être très grande et vos cycles de développement très courts pour vous permettre d'explorer votre marché. Dans un marché mature, la concurrence peut être forte et vous pouvez acquérir un avantage concurrentiel grâce à votre capacité à mieux répondre aux besoins des clients et à innover.

Étape 2 : Évaluez votre type d'innovation

La deuxième étape consiste à examiner comment vous souhaitez innover. Apporter une nouvelle solution sur ce marché ou améliorer une solution existante ? Selon le type de marché et le type de solution, il existe donc quatre types d'innovation selon Clayton Christensen [1] :

  • Innovation incrémentale : amélioration des produits existants.
  • Pérenniser l'innovation : modifier les produits existants pour accéder à de nouveaux marchés.
  • Innovation disruptive : Nouveaux produits sur un marché existant.
  • Innovation radicale : Nouveaux produits sur un nouveau marché.

Ces quatre types d'innovation peuvent être placés sur la matrice de Stacey ayant pour axes l'incertitude du besoin et celle de la solution. Cette matrice comporte quatre domaines : simple, compliqué, complexe et chaotique. L'agilité est une réponse à des problèmes complexes et chaotiques. Plus la complexité est grande, plus l'organisation doit être orientée utilisateurs pour améliorer et tester ses produits le plus rapidement possible en fonction de leurs besoins.

Étape 3 : Évaluez vos solutions

Il s'agit maintenant d'évaluer le niveau d'incertitude et de volatilité de vos solutions. Si vous avez besoin de technologies complexes et innovantes, celles-ci nécessitent une phase d'exploration pour trouver la bonne réponse à la problématique du client. La maturité de la technologie est également à prendre en compte. Plus il est récent, plus sa volatilité est grande, c'est-à-dire sa propension à changer.

Ensuite, l'incertitude peut provenir d'autres facteurs tels que la réglementation, le politique ou la sociologie qui augmentent la complexité des solutions à mettre en œuvre.

La culture de collaboration et d'apprentissage est essentielle pour permettre à votre organisation de mettre en œuvre des solutions complexes et en constante évolution.

Étape 4 : Évaluez vos compétences requises

Après s'être penché sur la complexité de réalisation, vous pouvez maintenant analyser le besoin en compétences. Vous avez besoin de spécialistes ou d'experts dans leur domaine ? Faut-il des spécialistes dans plusieurs domaines ? Les méthodes agiles sont plus adaptées aux équipes pluridisciplinaires constituées d'experts aux compétences larges et qui ont besoin d'un haut niveau d'autonomie. Les personnes hautement qualifiées sont également plus difficiles à recruter, il faut donc un environnement de travail attractif pour attirer de nouveaux talents. La satisfaction des employés est également au cœur de la culture agile.

Conclusion

En mettant en perspective la complexité et la volatilité de votre marché et de vos solutions, vous pouvez mieux évaluer la culture requise pour votre organisation. La culture Agile permet de mieux gérer la complexité et le changement, tout en créant un environnement qui attire les talents. Maintenant que vous avez estimé le niveau d'agilité idéal de votre organisation, il ne vous reste plus qu'à changer de culture en relativisant vos priorités.

Les références:
Le dilemme de l'innovateur , Clayton Christensen, 1997, ISBN 0875845851