Comment mesurer la maturité agile ?

Comment mesurer la maturité agile ?

Le Business Agility Index est utilisé dans TeamMeter pour mesurer la maturité agile des équipes et des organisations.
Il indique la capacité de l'organisation à gérer la complexité, l'incertitude et la volatilité de manière efficace.

La culture agile

Le modèle évalue l'adoption de pratiques agiles dans votre organisation, également appelée culture agile. Il contient les valeurs, les comportements et les pratiques professionnelles communes au personnel de l'organisation. Une culture agile repose sur les valeurs et principes du  Manifeste Agile  qui ont été édictées en 2001. Appliquées à l'origine au développement logiciel, les valeurs et principes de la culture agile sont désormais appliqués dans toutes les entreprises confrontées à la complexité et à la volatilité.

Mesurer la Maturité d'un groupe

Notre modèle de maturité est basé sur les travaux du sociologue George Caspar Homans qui a étudié les relations sociales en Le groupe humain (1951) .

Dans le modèle de Homans, chaque groupe agit dans son propre contexte organisationnel et économique. Le groupe commencera à établir des comportements et des normes qui lui permettront de s'adapter à ce contexte. L'équipe a atteint sa maturité lorsque tous les comportements et normes requis sont appliqués. L'équipe devient alors productive et la satisfaction élevée.

Mesurer la maturité agile d'une organisation revient donc à identifier les standards, comportements et expériences requis dans ce contexte et à évaluer leur évolution.
Au fur et à mesure que ce contexte d'une organisation évolue, le le modèle doit également être adapté en permanence. C'est pourquoi l'apprentissage organisationnel est permanent !

Les quatre dimensions de la Culture Agile

Les comportements et les normes agiles peuvent être regroupés en quatre grands domaines :

indice de maturité agile

Collaboration

Une organisation Agile a besoin d'équipes composées d'individus motivés et soucieux des résultats. La confiance entre les individus est essentielle pour pouvoir gérer les conflits. Dans son étude  Aristote, Google a identifié la sécurité psychologique comme le critère numéro un pour la performance d'une équipe. Cette sécurité est mesurée par la capacité des personnes d'une équipe à parler des problèmes gênants. Sans cette sécurité, les problèmes qui ne sont pas discutés en équipe peuvent conduire à de mauvaises décisions et à de graves difficultés opérationnelles. Les mêmes principes de collaboration entre individus s'appliquent au fonctionnement entre équipes. Une organisation agile a besoin d'équipes poursuivant le même objectif et capables de gérer les conflits entre elles. Disposer d'équipes fonctionnelles, c'est-à-dire capables de collaborer efficacement, est un préalable aux trois autres principes.

Les principes du Manifeste Agile :

  • Faites confiance aux personnes motivées
    Réaliser des projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l'environnement et le soutien dont ils ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés.
  • Communiquer directement en face à face
    La méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre des informations à l'équipe de développement et au sein de celle-ci consiste à dialoguer en face à face.

Auto-organisation

Seuls les collaborateurs en contact direct avec les problématiques clients ont les clés pour trouver les bonnes solutions. Ces personnes ont donc besoin d'autonomie, qui se traduit par une grande liberté de décision. Une équipe auto-organisée définit ses règles de fonctionnement et gère ses propres compétences pour résoudre au mieux les problématiques clients. Le cadre Scrum utilise le terme d'autogestion pour désigner la liberté supplémentaire de décider de ce qui doit être fait. Appliquée à l'entreprise, l'auto-organisation se traduit par un management holocratique, où les mécanismes de décision sont répartis dans l'organisation.

Les principes du Manifeste Agile :

  • Favoriser l'autonomie
    Les meilleures architectures, spécifications et conceptions émergent d'équipes auto-organisées.

Génération de valeur

Une organisation agile est orientée vers la valeur ajoutée créée et non vers la production de résultats. Ils cherchent à optimiser la chaîne de valeur en éliminant les tâches superflues. Elle prend en compte la création de valeur pour les clients, l'entreprise et les salariés et tous les acteurs autour de l'entreprise. Les principes du Manifeste Agile :

  • Livrer rapidement
    Notre priorité absolue est de satisfaire le client en délivrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à forte valeur ajoutée.
  • Collaborer avec les utilisateurs
    Les utilisateurs ou leurs représentants et les développeurs doivent travailler ensemble au quotidien tout au long du projet.
  • Veille sur la qualité
    Une attention continue à l'excellence technique et à la bonne conception.
  • Rester simple
    La simplicité - l'art de minimiser la quantité de travail inutile - est essentiel.

Adaptabilité

Une organisation agile est capable de maintenir un flux de création de valeur qui s'adapte et s'améliore constamment. Il met en place les outils pour suivre le flux et résoudre les points bloquants. Enfin, elle cherche constamment à apprendre et considère les erreurs comme des opportunités d'amélioration. De nombreuses équipes peuvent participer au flux de création de valeur, c'est pourquoi il est important d'examiner l'adaptabilité de l'ensemble de l'organisation. Les principes du Manifeste Agile :

  • Accepter les modifications
    Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les processus agiles exploitent le changement pour donner au client un avantage concurrentiel.
  • Livrer fréquemment
    Délivrez fréquemment des logiciels fonctionnels, par cycles de quelques semaines à quelques mois, en privilégiant les plus courts.
  • Mesurer les progrès
    Le logiciel de travail est la principale mesure de l'avancement du projet.
  • Maintenir une constante et durable
    Les processus agiles encouragent un rythme de développement durable. Ensemble, les sponsors, les développeurs et les utilisateurs devraient pouvoir maintenir un rythme constant indéfiniment.
  • Améliorer continuellement
    À intervalles réguliers, l'équipe réfléchit aux moyens possibles de devenir plus efficace. Puis il s'adapte et modifie son fonctionnement en conséquence.

Conclusion

Le Business Agility Index est un indicateur des pratiques agiles dans l'entreprise. Initiées par le Manifeste Agile en 2001, ces pratiques ont été améliorées et sont désormais un standard dans toutes les entreprises évoluant dans un environnement complexe. Spécifique à chaque organisation, le Business Agility Index sert avant tout de base de réflexion pour améliorer ses pratiques et résoudre au mieux les problématiques clients. Dans les articles suivants, vous pouvez apprendre comment mesurer l'agilité de l'entreprise avec TeamMeter.

Laisser un commentaire